miércoles, 12 de enero de 2011

Le cochon (The pig) - Jean Eustache and Jean-Michel Barjol (1970)














Runtime: 50:59
Language: French - no subtitles
Country: France
Color: Black and White
IMDb Link: http://www.imdb.com/title/tt0260812/

Director: Jean Eustache and Jean-Michel Barjol

Description:

A menudo considerada la película más bella de Eustache, Le Cochon da la espalda a la desesperanza de sus ficciones para quedarse solamente con la luz. Y eso mientras registra la muerte y descuartizamiento de un cerdo, y el proceso por el que el animal muerto se convierte en diferentes productos alimenticios. En una sola jornada, Eustache y Barjol filmaron por separado y luego editaron juntos. Una experiencia curiosa y algo lúdica, que deviene (y se refleja en) un amable documental etnográfico, lleno de respeto y generosidad hacia los granjeros del Macizo Central que lo protagonizan, hacia su modo de vida, su trabajo y sus voces: el cerradísimo dialecto de la región compone una banda sonora cautivante, e hizo que Le Cochon nunca haya sido subtitulada.

***********

A beautifully rough documentary about the killing and transformation into food of a pig by the members of a peasant family from the Cévennes (France).

***********

On n'attendait pas forcément Eustache dans le film ethnologique, ni dans le documentaire "objectif", mais c'est justement tout à son honneur d'avoir réalisé ce petit film qui contribue, comme tous ceux de ce genre, au devoir de mémoire des gestes ancestraux de nos grands-pères, comme on dit. On assiste à la mort du cochon dans une ferme du fin fond d'on ne sait quelle région, depuis l'insouciance de l'animal dans son enclos jusqu'à la mise en bocaux du pâté. Toujours dit qu'Eustache était un écorché vif, moi. Précision des gestes, simplicité du regard, quelques mots fonctionnels échangés dans un fort accent à peu près incompréhensibles, et ce gros corps porcin débité en tranches de plus en plus petites. Le Cochon est dans la veine de ces essais sur les corps de métier signés Demy (Le Sabotier du Val-de-Loire) ou Cavalier (Portraits) : faussement objectifs, et fascinés par les chorégraphies de ces gestes professionnels qui tombent dans l'oubli. Comme les au14654_1tres, Eustache ne trompe personne, et livre en creux une véritable allégorie de l'enfer à travers cette mort : la fumée envahit peu à peu l'écran, et la fête païenne et macabre se termine au son d'une chanson à boire insouciante qui tranche avec la brutalité de ce qu'on vient de voir pendant une heure. Il y a un hiatus effrayant entre le sérieux insensible des bouchers et quelques éléments "naturalistes" empreints d'motion : un petit chien attiré par le sang, une vieille qui cueille des herbes, quelques plans sur la nature apaisée. Sans la ramener, en faisant mine de réaliser un film patrimonial, le bon Jean nous livre un film simple mais tourmenté. Pas immanquable, mais c'est bon de savoir que ça existe.

***********



























LINKS DE DESCARGA/DOWNLOAD LINKS:

http://www.mediafire.com/?n129yzl7h68o3k8
http://www.mediafire.com/?5w8opao02y0m278
http://www.mediafire.com/?b0ehbxxxaz4bb4h
http://www.mediafire.com/?dq279bpzyzzqy5p
http://www.mediafire.com/?1i2q5fbc3m0njov
http://www.mediafire.com/?ndfr8fq38brqpxo
http://www.mediafire.com/?7w7t51aun7l5isn

CONTRASEÑA/PASSWORD:
NINGUNA/NONE

gracias a om

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada